Qui sommes-nous?

Mission

Organisme sans but lucratif, Cultures du cœur – Estrie veut contrer l’exclusion sociale et agir en faveur des personnes les plus démunies.  En favorisant l’accès aux arts et à la culture. Cultures du cœur – Estrie entend soulager la pauvreté, encourager l’éducation, promouvoir la santé globale, et contribuer à l’appréciation du secteur.

Vision

Devenir un organisme de référence incontournable en médiation culturelle dans le champ social en appui aux enjeux de la santé publique en Estrie, voilà qui résume bien les efforts consentis en 2020, mais aussi depuis les débuts de notre organisme sociocommunautaire.

Objectifs

Renforcer le lien social et contrer l’isolement

Favoriser la participation citoyenne

Resserrer les liens familiaux, interculturels et intergénérationnels

Soutenir la réussite scolaire et le développement des enfants

Encourager la remobilisation des personnes

Promouvoir la médiation culturelle dans les pratiques sociales

Notre équipe

Rencontrez de plus près notre équipe ayant la culture dans le coeur! 

Lucie Gagnon

Lucie Gagnon

Coordonatrice
Liliane St-Arnaud

Liliane St-Arnaud

Formatrice

Membres du C.A.

Photo-Suzanne-Labbe

Suzanne Labbé

Administratrice
Luce Couture

Luce Couture

Présidente
photo-Nadine

Nadine Robert

Vice-présidente
Sylvie Luce

Sylvie Luce

Secrétaire
Crédit photo : Spectre média, Jessica Garneau
Journaliste : Steve Bergeron
Alain de Lafontaine pour la sortie de son livre, Un été hippie

Alain de Lafontaine

Trésorier

Structure et principes

Charte déontologique des Relais

L’action de Cultures du cœur – Estrie se veut laïque et apolitique, et l’ensemble des postulats énoncés ci-dessous vise quatre objectifs :

  • renforcer les liens familiaux et sociaux;
  • développer le sens de l’autonomie et responsabiliser;
  • prévenir l’échec scolaire et la démotivation de l’enfant;
  • favoriser une attitude citoyenne.

Le choix libre et volontaire des sorties sur l’ensemble de l’offre diffusée par l’antenne régionale Cultures du cœur – Estrie est donné à l’enfant et à sa famille, ou à l’adulte.

Le principe de gratuité

  • en matière de redistribution de places, donnant accès à des organismes culturels
  • en ce qui concerne les actions de médiation culturelle uniquement envisageables sous forme de dons intellectuels, de parrainage et de bénévolat.

Une diversité de relais qui appelle les précisions suivantes :

  • La sortie, par le biais d’une structure sociale, doit s’organiser en famille, et rester accessible aux adultes isolés;
  • La sortie, par le biais d’une structure éducative, doit s’organiser en famille, quand il y a cellule familiale, et ne doit en aucun cas s’apparenter à une sortie scolaire.